Exercices pour l’indépendance des mains au piano


L’indépendance des mains est une des clés d’un bon jeu de piano. En effet, au piano, la main gauche et la main droite jouent chacun de leur côté leur partition spécifique, à la différence d’autres instruments comme la guitare, le violon ou la flute.

Avoir un bon jeu de chaque main est donc indispensable mais savoir coordonner les deux mains est une autre paire de manches…

Une technique pour travailler l’indépendance des mains

Les exercices traditionnelles ne sont pas vraiment adaptées pour acquérir une bonne indépendance, elles surtout utiles pour renforcer les doigts.

Généralement, lors de l’apprentissage d’un morceau, le pianiste répète plusieurs fois les parties difficiles pour maitriser les points noirs du morceau. Cette méthode est utilisée même par les grands pianistes. Mais elle ne marchera pas pour un pianiste débutant. Celui-ci pourra passer toute une journée sur une partie difficile sans réussir à l’exécuter convenablement.

Voici une méthode infaillible pour résoudre ses difficultés :

  • Toujours jouer avec un métronome.
  • Le mettre sur un faible tempo.
  • Jouer la partie main droite uniquement, en suivant le rythme et en battant des pieds.
  • Jouer la partie main gauche uniquement toujours au même rythme
  • Lorsque vous vous sentez prêt, jouer des deux mains toujours en battant des pieds.
  • Augmenter le tempo progressivement à votre aise.

Le secret d’une bonne exécution est de toujours rester dans le rythme. Les pianistes amateurs oublient parfois ce point très important.

En règle générale, pour apprendre un morceau, il est préférable de le maitriser de chaque main avant de le jouer de deux mains. Cela permettra de bien connaitre le morceau et de bien le comprendre.

La main gauche étant le point faible de tous les pianistes (du moins pour les droitiers), il faudra bien la maitriser. D’ailleurs, c’est elle qui donnera le rythme tandis que la main droite jouera la mélodie.

Utiliser les gammes contradictoires pour développer l’indépendance des mains

Les gammes contradictoires sont également de bons exercices à pratiquer régulièrement pour acquérir une bonne indépendance. Il s’agit de faire ses gammes des deux mains dans deux sens différents.

Prenons par exemple la gamme de Do. La main droite jouera la gamme de Do dans le sens ascendant (Do, Ré, Mi, Fa…) et la main gauche dans le sens descendant (Do, Si, La, Sol…).

Lorsque vous aurez maitrisé la gamme de Do, passez à la gamme de Sol puis à la gamme de Ré et ainsi de suite…

Vous pouvez également pratiquer cette exercice sur deux octaves voire trois octaves. Mais ne sautez surtout pas les étapes.

Créez vos propres exercices

Essayez également de créer vos propres exercices en vous inspirant de l’exercice de la gamme contradictoire.

Par exemple, créer un petit motif en Do que vous allez jouer de la main droite tout en jouant la gamme de Do de la main gauche.

Le but est de pouvoir jouer deux choses totalement opposées des deux mains.

Attention cependant, les pianistes pensent à tort qu’il faut préserver même lorsque la main est fatiguée. Ceci est une fausse idée. Jouer lorsque vous êtes fatigués ne fera qu’empirer les choses car vous acquerrez de mauvaises habitudes. Ne pas hésitez à faire des pauses. Encore une fois, jouez à votre aise.