Les partitions pour le pianiste débutant


La lecture de la partition est sans doute un des points les contraignants dans l’apprentissage d’un instrument. La difficulté est deux fois plus importante pour un pianiste car il doit lire deux portées à la fois : une pour la main gauche et une autre pour la main droite.

Il est recommandé de commencer par les partitions les faciles. Deux points permettent de les reconnaître :

  • la tonalité de la partition : plus il y a de dièse (ou de bémol) à la clé plus la partition est difficile. Privilégiez les tonalités en do, en sol, en fa ou en ré.
  • la valeur des notes : plus il y a de croche et de double-croche plus elle est difficile.

Déchiffrer votre partition

Avant de commencer à jouer, il faudra déchiffrer la partition. Le déchiffrage consiste à lire celle-ci et d’en reconnaître toutes les notes. A l’aide d’un crayon, mettez des indications sur la partition afin de vous aider au moment de l’exécution. Si la partition n’indique pas de doigtés, écrivez ceux qui vous conviennent. Notez également le nom des notes qui vous sont difficiles à reconnaître.

Jouer la partition

Pour commencer, jouez la partition lentement. Une fois celle-ci bien assimilé, commencez à jouer à la bonne vitesse à l’aide d’un métronome. L’objectif est de développer les automatismes afin de bien se mettre le morceau sous la main.

Corrigez-vous

Munissez vous d’un magnétophone (les téléphones portables proposent généralement la fonction magnétophone) et enregistrez-vous en jouant. Ainsi, vous vous rendrez compte des nombreuses imperfections de votre jeu. Notez les unes par unes et essayer d’en corriger le plus possible.

Écoutez aussi attentivement l’attaque de chaque note car l’on a généralement tendance à attaquer les touches du piano plus énergiquement du deuxième doigt et assez faiblement du quatrième doigt.

Bien maitriser avant de passer à une autre partition

L’apprentissage d’une partition est toujours difficile au début. Si vous mettez plus d’une semaine à apprendre la partition, ne vous inquiétez surtout pas c’est tout à fait normal.

Il est important de bien apprendre un morceau avant de passer à un autre sinon vous prendrez de mauvaises habitudes.

Choix de la partition

De plus, jouer un morceau mal exécuté devant ses invités vous fera passer pour un mauvais pianiste. Pour le choix de vos partitions, préférez les morceaux bien connus de tout le monde et que vous aimez bien. En effet, vous épaterez mieux la galerie avec des morceaux faciles connus de tous que sur un morceau difficile que personne ne reconnaitra.

Les partitions simplifiées sont idéales pour apprendre les grands classiques du piano. Il s’agit de morceaux connus mais retranscrits de manière plus simple par rapport à l’original. La mélodie est gardée mais l’accompagnement est simplifié.

Enfin, n’oubliez pas de jouer régulièrement tous les morceaux que vous avez appris car ils s’oublient très vite. Ainsi, vous pourriez même arriver à les retenir par cœur. Ce sera très utile pour pouvoir jouer dans des situations où vous n’aurez pas à porter de main vos partitions.